Restez informé de l'actualité de l'AFT Haute Normandie avec la newsletter

9 entreprises de transport routier de marchandises et de voyageurs signent la charte « Objectif CO2»

Vendredi 15 décembre 2017, à l’Hôtel de Région de Rouen, 9 entreprises de la région Normandie se sont engagées dans la Charte Objectif CO2 sur une période de 3 ans, permettant de mettre en place un plan d’actions concrètes et personnalisées destinées à réduire leurs émissions de CO2.

  • 2 entreprises de Transport Routier de Voyageurs se sont engagées pour la première fois :
    • KEOLIS Seine-Maritime (76)
    • Voyages Aiglons (61)

 

  • 7 entreprises de Transport Routier de Marchandises dont 5 en renouvellement :
    • 1er engagement : Transports STTN (50), UNIFER Environnement (76)
    • 2ème engagement : PTS Dufour (76)
    • 3ème engagement : Transports JOURDAN (50), Transports DESJOUIS (61), NBT (50), SNVP (50)

 

Ces 9 engagements concernent 585 véhicules et 669 conducteurs et correspondent à un objectif annuel de 4.63% de réduction des émissions de CO2 générées par ces entreprises et ainsi éviter le rejet de près de 1 493 tonnes de CO2.

Ces engagements viennent s’ajouter aux 10 entreprises de la première cérémonie de signature de l’année qui se sont engagées à la Charte Objectif CO2 début 2017, il s’agît de :

Transports Renault et Fils (76), Normandie Voyages (50), ALPAK Express (27), BARIAU Leclerc (76), Transports DELAUNAY (27), FEELING Express (14), Les Cars GRISEL (27), Transports NICOLLE (27), SAVENCIA Ressources Laitière (50), TRANS 2000 (27). 

En région Normandie, 71 entreprises se sont engagées à améliorer leur performance environnementale, dont certaines d’entre elles ont renouvelé une ou plusieurs fois leur engagement à la Charte Objectif COen développant et renouvelant leur plan d’action, ce qui porte le nombre d’engagement total à 120 signatures. Elles représentent 11 863 véhicules et 13 916 conducteurs. Au 31 décembre 2016, mes 101 engagements échus et en cours représentaient une économie équivalente à 100 000 tonnes de CO2 ce qui correspond à 31.6 millions de litres de carburant.