Rapport OPTL 2017

L’emploi en Transport-Logistique sort de l’impasse

D’après le rapport présenté le 10 janvier par l’OPTL (Observatoire Prospectif des emplois et des qualifications dans les Transports et la Logistique), l’année 2016 a été faste du point de vue croissance. Au 31 décembre 2016, le secteur a créé près de 50% d’emplois de plus qu’en 2015 et il pourrait même franchir la barre des 700 000 salariés en 2017. Du jamais vu ! Avec toutefois une tension dans les recrutements non pourvus par manque de candidats.

Présentation Rapport OPTL 2017

 

Au niveau Emploi

La branche Transport et Logistique a su se démarquer en recensant 686 100 salariés en 2016, soit une hausse de 2,9% par rapport à 2015 (19 100 de plus). A l’exception du transport routier de voyageurs, tous les secteurs ont créé plus d’emplois, notamment le transport sanitaire (+3,8%), les prestataires logistiques (+3,5%) et le déménagement qui passe de -1,4% à +3,7%.

De plus, la recrudescence des achats sur Internet et de la livraison à domicile a entraîné une hausse du nombre d’indépendants, ce qui a multiplié par plus de 2,6 la création d’établissements sans salariés.

Concernant la formation

Les certifications délivrées en 2016 ont augmenté : mention spéciale aux titres professionnels et aux diplômes d’Etat en transport et logistique. La majeure partie des diplômes délivrés sont relatifs aux métiers de la conduite, notamment le transport routier de marchandises et de voyageurs. Plus de 40 000 formations permettant l’accès à ces métiers en 2016 ont été cofinancées par l’AFT, soit environ 30% de plus qu’en 2015.

Pour le recrutement

Cependant, malgré tous ces indicateurs positifs, l’inquiétude persiste autour des besoins en recrutement qui demeurent élevés. En 2016, plus de 63 400 offres d’emploi ont été déposées auprès de Pôle Emploi, soit 11% de plus qu’en 2015, dans un secteur où le nombre d’intérimaires s’accroît fortement. Le déficit de candidats se fait sentir essentiellement au niveau des métiers de conduite : le transport de marchandises, le transport de voyageurs et le transport sanitaire. Pour pallier ce manque, il faudrait prévoir la création de 45 000 emplois en transport routier pour faire face aux besoins annuels en renouvellement (départs à la retraite, licenciements, démissions…) et aux créations d’emplois.

L’AFT, partenaire de l’OPTL

L’AFT réalise avec ses délégations régionales l’enquête annuelle auprès des établissements de la branche. Elle élabore, rédige et diffuse les rapports annuels régionaux, appelés tableaux de bord régionaux de l’emploi et de la formation ainsi que le rapport national.